Quelles sont les priorités adressées par Haïti lors des négociations à la COP25 ?

« Nous sommes en train de négocier pour qu’on nous aide à construire notre résilience […] Pour que les gros pollueurs partagent une part de leurs bénéfices (…) avec Haïti pour qu’on puisse construire notre résilience et résoudre les problèmes socio-économiques de notre population. Voici en gros l’essence même des négociations d’Haïti », nous a confié Joseph Jouthe, en sa double qualité de ministre de l’Environnement et de l’Économie et des Finances.

« Tous les indicateurs étant au rouge, j’ai adressé tous nos problèmes… problèmes environnementaux, sociaux, humanitaires, agricoles (…) J’ai pratiquement abordé tous les problèmes que nous confrontons en Haïti avec les différentes délégations que j’ai pu rencontrer », a poursuivi le ministre à l’issue de la COP25.

Mais, à quel niveau Haïti s’est senti concerné par les négociations ?

A cette question le ministre Jouthe nous a répondu qu’«actuellement, notre priorité c’est l’environnement ». « Nous vivons dans un état d’insalubrité totale en Haïti ».