Haïti : la société civile se positionne dans la lutte contre le changement climatique

Le deuxième numéro de la série d’émissions spéciales COP25 de “Haïti Climat” a réussi le pari de mettre sous les feux des projecteurs des acteurs engagés dans la lutte contre le changement climatique en Haïti de même que leur stratégie sur le terrain.

À l’émission du jeudi 28 novembre 2019, diffusée sur les ondes de Magik 9, l’équipe de “Haiti Climat” a donné carte blanche à Ernst Abraham, président de la Plateforme de la société civile sur le changement climatique (PSC-CC) et à Viviane Roc, présidente de l’organisation Plurielles, pour qu’ils communiquent tour à tour au public leurs implications dans cette lutte.

A entendre leur témoignage, la société civile haïtienne, malgré les maigres ressources dont elle dispose, s’implique tant bien que mal dans la lutte contre le changement climatique notamment en utilisant diverses stratégies à savoir la sensibilisation, l’organisation de concours et de plaidoirie.

Outre la présidence de la PCS-CC, Ernst Abraham dirige également une ONG dont la mission consiste à faire des plaidoyers auprès des autorités haïtiennes afin de les encourager à adopter des politiques publiques prenant en compte les menaces que charrient les changements climatiques.

Ainsi, les actions de ces deux entités, a confié Ernst Abraham, sont particulièrement orientées vers les milieux ruraux puisque l’agriculture est la première victime de ce phénomène encore étranger, voir inconnu pour les paysans.

Plus loin, Ernst Abraham se réjouit de voir que progressivement les agriculteurs s’approprient du concept, prennent des initiatives pour s’y adapter. “Ils sont maintenant mieux imbus de la façon dont le changement climatique se manifeste”, s’enorgueillit-il avant de signaler un concours lancé par la PSC-CC sur les énergies renouvelables afin de sensibiliser davantage sur la question.

De son côté, Viviane Roc, étudiante en 3ème année de pharmacie, présidente de Plurielles, une organisation dirigée par des jeunes, qui soutient le développement des jeunes par l’autonomisation des femmes et leur intégration économique dans la société haïtienne, a fait part de son travail de conscientisation des jeunes dans la lutte contre les ravages du changement climatique ainsi que de l’implication de ces jeunes par la mise en place de divers programmes pouvant les aider à apporter des solutions à ce réel problème.

La jeune militante montre l’importance de mener cette lutte quoique difficile en raison d’un problème de financement.” Nous essayons de faire comprendre aux jeunes que le climat joue présentement  sur leur avenir “, a martelé Roc Vivianne Roc qui a participé en septembre dernier au Sommet des jeunes sur le climat à New York.